Château de Camarsac - Prestige Rouge 2012

ATTENTION : PAR multiple de 6 uniquement, il s'agit des dernières bouteilles de Prestige 2012, conditionnées en caisses bois de 6.

Bordeaux Supérieur, commune de Camarsac en Entre-Deux-Mers. C'est au XVIIIème siècle que le domaine voit le vignoble croître sur les coteaux qui le bordent : la famille De Gères à l’époque propriétaire cultivera jusqu’à 300 hectares de vigne. Les De Gères cèdent le domaine à la fin du XIXème siècle et plusieurs familles se succèderont jusqu’en 1973, quand Lucien Lurton acquière la propriété. C’est aujourd’hui l’un de ses fils, Thierry Lurton, qui est propriétaire du domaine aux 80 hectares de vignes, réparties sur plusieurs communes de l’Entre-Deux-Mers : des terroirs argilo-calcaires ou de graves selon les parcelles. A Camarsac, l’agriculture est raisonnée, et le développement durable favorisé, afin d’assurer la pérennité des sols.
Ramassé sur les parcelles de graves ou de calcaire, et sur des pieds souvent anciens, la cuvée Prestige est un vin aux tanins puissants et structurés. Les tanins sont travaillés à travers les assemblages, les durées de macération et l'élevage en barrique, pour que complexité et charme puissent s'exprimer en même temps. C'est un vin de garde.

Plus de détails

16,00 € TTC

Fiche technique

Appellation Bordeaux Supérieur
Millésime 2012
Couleur Rouge
Format 75
Pays : France
Région Bordeaux
Vigneron Thierry & Solange LURTON
Sous Région Bordeaux et Côtes
Cépages : Cabernet Sauvignon - Merlot
Terroir : Argilo-Calcaire
Élevage : 12 à 18 mois en Barriques
Garde : 12/15 ans
Accord mets-vin : Plateau du fromager, fondant à la crème de marrons et chocolat, tarte au chocolat, magret de canard du Sud-Ouest, ragoût de sanglier, rognons.
Service: 17°C

En savoir plus

ATTENTION : PAR multiple de 6 uniquement, il s'agit des dernières bouteilles de Prestige 2012, conditionnées en caisses bois de 6.

Viticulture:
 
Est-ce que je me soigne qu'avec des produits naturels ou est-ce que j'accepte si nécessaire antibiotiques et transfusion ? Telle est‚ finalement‚ la question de base. En ce qui me concerne‚ je préfère l'utilisation des médecines douces et un entretien physique régulier‚ mais je n'attends pas‚ en cas de difficultés‚ le drame pour utiliser antibiotiques ou transfusion. L'ensemble de la viticulture du château de Camarsac est faite sous cet angle de vue : Alternance de produits pour éviter l'accoutumance des plantes‚ attention portée au dosage et alternance du bio et des produit de synthèse suivant la pertinence écologique. Je m'oppose à l'usage uniquement bio au château de Camarsac car celui-ci‚ généralisé‚ conduit à un usage important de gasoil‚ à un tassement des terrains préjudiciable à la microbiologie des sols et‚ parfois (en particulier au niveau des insecticides)‚ à l'usage de produits‚ peut-être naturels‚ mais‚ néanmoins‚ des plus nocifs pour la faune.
 
Vinification:
 
La cuvée Prestige se veut un vin de garde dans la tradition bordelaise. Pour ce faire‚ nous aurons ramassé les raisins de façon relativement tardive‚ quand la peau commence à s'affiner et les pépins à changer de couleur. C'est‚ en effet‚ dans la peau et les pépins que nous retrouverons les tanins. Ces tanins‚ nous essaierons de les tisser pour que‚ grâce à leur diversité‚ ils fassent une trame variée‚ complexe et suffisamment resserrée pour que‚ de l'âpreté des tanins‚ ressorte une impression soyeuse.
 
Elevage:
 
Pour compléter les tanins du raisin‚ nous allons chercher des tanins du bois. Nous avons sélectionné‚ en particulier‚ des barriques de Bourgogne Cadus‚ pour satisfaire à la nécessité d'obtenir des tanins à la fois complexes et soyeux. Les vins y resteront suivant les lots de 6 à 15 mois. Ce n'est que quand le produit nous semblera entièrement ciselé que sera faite la mise en bouteille (donc à des dates variables suivant les millésimes).